Les aventure d'un demi plan
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emeric Flomen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
medievaliss
Coquin/Coquine
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Emeric Flomen   Ven Juil 17 2009, 13:33

Nom pj : Emeric Flomen

Age : 38 ans

Race : humain classe : guerrier /maitre d’arme

Alignement : CB

Croyance : Thor (assimilé à Torm)

Physique : Teint clair, yeux marrons tirant sur le noir, cheveux châtain foncé, porte une cicatrice au dessus de l’arcade sourcilière gauche

Issue de la région d'Antalya, de steppes glacées reculée dans le nord. A suivit dans sa jeunesse le rite initiatique de son clan, du passage de l'adolescence a l'adulte en fusionnant son esprit avec un animal qui devint son guide spirituel. Son père l'a formé au maniement de la lame, et l'a bien vite embarqué dès son passage dans le monde des adulte, a sa suite lors de nombreux combats, coupé de la vie citadine et du réconfort de sa mère, a endurcie son esprit et son cœur, le laissant paraitre étrange, vu la rudesse des propos qu'il tient parfois et son franc parler.
Dès l’âge de 16 ans, il fut convié par son père de prendre part a la guerre qui se déclaré a l’orient, afin de parachevé sa formation de chevalier.
Durant sept années Emeric passa sa vie, a se battre, se terré, il connu la peur, la bravoure, l’humilité, la compassion.
La il fut éduqué à l’histoire, l’écriture et la lecture, le chant et la poésie, l’étiquette. Et au maniement des armes par le grand maître d’armes fenricht. L’enseignement de fenricht fut plus porté sur la manière de neutraliser un adversaire et de se protéger de ses coups afin de le rendre inoffensif, plutôt que sur la façon de feinter l’adversaire afin de le terrasser
Orphelin de par les guerres, son clan s'étant fait décimé. Emeric reçu une éducation par la suite, vu son esprit tactique développé, un capitaine mercenaire surnommé "la balafre" le pris sous son aile, et lui appris à lire et écrire, en contre partie de formé ses hommes au maniement de la lame.
Emeric servit 4 années dans ce groupe de mercenaire, vivant de rapines et de prises de guerre. Jusqu'au jour ou une ombre s'abattit sur le campement et y déclencha l'enfers, brulant tout, des sortilèges fusant de tout lieux, déchirant les chairs et mettant a nue les entrailles des hommes du cantonnement. Emeric fut forcé de se réfugier dans les bois environnant afin de survivre, un instinct bestial en lui, ayant pris le dessus, le forçant a s'isoler du cantonnement, l'instinct de survie animal.
Lorsqu'il pu reprendre le contrôle de lui même après de nombreuse heures, le campement était réduis a néant, une odeur de chairs carbonisé, mêlé a la pestilence de la mort régnée en maître en ce lieu. *Serrant les poings, Emeric se détourna, et força la marche jusqu'Antalya, de la il prit un bateau pour solarune, son esprit de guerrier, s'étant transformé en celui d'un prédateur ayant une profonde aversion pour les arcanes, le sentiment de la haine envers tout mage s'encrant peut à peu en son cœur. Un seul désir venger les siens et retrouver l'auteur de ce massacre.

Les vertus auxquels il a prêté allégeance sont : Allégeance/ Courtoisie/ Honnêteté/ Valeur et Honneur.

Il fit la connaissance d’une fille aux yeux noirs et aux cheveux roux, ange ou démon nul ne le sait, et elle fis naître en moi un sentiment inconnu. Les entrailles me brûlaient a chaque regard qu’elle me portait, mon visage s’empourprant lorsqu’elle esquissé un sourire a mon encontre. Chose qui devenait des plus risible et me gêné fortement, cet acte de faiblesse suite à la voie du cœur qui est bien souvent la voie de la déraison. Il s’ensuivit que nous nous attachâmes l’un à l’autre et que nous apprenons à nous connaître de plus en plus, même par des jeux à en faire rougir une catin.

Avant de mourir, son père lui fit don de sa lame, sur laquelle y est gravé « ne dégaine pas sans raisons, ne rengaine pas sans honneur ». Cette épée batarde est la chose la plus précieuse au monde pour Emeric, après sa Dame, La dragonne est en forme de croissant de lune, son pommeau est une tête de loup.

Trait particulier : Pour lui les femmes ne sont pas faite pour le métier des armes, il méprise de telles personnes et les considères avec dédains. Il ne prendra jamais en compte un avis militaire venant d’une femme. Par contre il a un très grand respect envers les celle-ci dans toutes les autres tâches.

Un chant que l’on peu entendre de sa bouche lorsque cela va mal sur le champ de bataille, cherchant ainsi a se donner force et courage :

Et je vois mon père et ma mère et mes frères et sœurs
et je vois la mort sur le champ de bataille
et je vois le sang de mes ennemis couler le long de ma lame
et je vois mes ennemis criant sous le son de ma lame
c'est un bon jour pour donner la mort ou pour mourir
mais si la mort vient me prendre, ce ne serra que pour servir dans les rangs de nos dieux
afin de prendre part a ragnarok lorsque sonnera enfin le cor du valhala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medievaliss
Coquin/Coquine
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Emeric Flomen   Ven Juil 17 2009, 13:43

On a pu appercevoir emeric quitter Geridna par la grande porte....

Emeric assis au coin d'un feu dans un sous-bois au dela de la montagne, ayant la rage en lui, fulmine et peste contre une personne. Dix loups l'entourant, le plus gros d'entre eux, au poils gris-argenté, s'approche de l'homme comme pour le raisonner. Après un long echange de regard entre l'homme et l'animal, l'homme semble se calmer.
Le loup prend alors forme humaine et vient s'installer pres d'emeric.
Celui-ci ressemble à un homme de le Soixantaine, dont la carure et les muscles n'on rien perdu de leur splendeur d'antan, une large cicatrice couvrant son oeil gauche, l'ayant rendu désormé laiteux et sans vie

.....Le rîte que tu as accomplis en ta jeuesse avec ta mère est aujourd'hui à son appogée emeric, nous n'avons plus rien a t'apprendre, toi seul peut désormais suivre ta propre voie.
Cette femme semble avoir meurtri ton esprit et marqué quelque chose en toi n'est ce pas? Quelque chose de profond

.....Emeric reste silencieux à la question.

......Fais-tu toujours ces rêves, les nuits de pleine lune?

....oui, je me vois toujours face a cette tour sombre, les loups l'entourant et hurlant à la lune. Et je n'en comprend pas le sens, mais la haine que j'epprouve suite a ce que je viens de voir et d'entendre en présence de...*se tait* font de nouveau résonné des mots dans ma tête :

j'ai le sentiment que mon sort n'a rien d'enviable
il y a les ruines de mon passé
il y a les ruines de ma destinée
et ma lame à mes côtés n'agit pas comme elle le devrait
elle ne cesse de m'appeler son maître
mais je me sens son esclave
elle m'entraine toujours plus vite vers une mort prématurée

et elle hurle, oh elle hurle....comme l'enfer
on me dit que mon devoir est de combattre les arcanes et la loi,
que ma lame apportera la liberté,
que la louve est mon alliée
et que je suis né pour vivre par les batailles
je veux seulment être un amant,
et non une goule hurlante aux yeux rouges.
j'aurrai tant voulu qu'il choisisse un autre
pour être son instrument de mort
et sa chanson cosmique, elle dure depuis trop longtemps

seigneur gris, seigneur gris
nacquit il y a un million de millard d'années
seigneur gris, seigneur gris
qui hurle a la lune pour que son pouvoir grandisse
seigneur gris, seigneur gris
qui apporte le chaos en ce monde que nous connaissons

il m'utilise pour tuer ses ennemis
il devient plus fort et la civilisation va vers sa fin
il oblige mon esprit a se soumettre
a se soumettre encore et toujours;
c'est un seigneur ambitieux et orgeuilleux

seigneur gris, seigneur gris
qui chante pour l'etrenité
seigneur gris, seigneur gris
qui façonne ma destinée

il appelle les seigneurs du chaos et les bêtes de la forêt

vampirise l'âme des héros,
apporte la quiétude au monde de la nature.
le combat dure du début à la fin des temps,
la mort dans les flammes, les océans, le ciel et sur terre
je suis le champion cosmique qui tient le signe mystique

le monde entier change, la nature reprend ses droits,
et la veille foi ressurgit du passé,
et j'en suis le bras de sa destinée
et il hurle, il hurle, il hurle, comme l'enfers...
seigneur gris, seigneur gris
tu es mon seigneur et maître

cette chanson sur un ton de melopé meurtri mon esprit et je n'en comprend le sens

......tu l'as dans la peau hein mon garçon, * bonne tappe sur l'epaule d'emeric qui réprime alors un grognement* resaisis toi, va la trouver, ses paroles t'ont marqué mais si tu l'aime tu dois lui faire confiance.

.....comment pourrais je, elle m'oripille et ne cesse de m'araser avec ses sagacités. J'ai souvent envie de l'étrangler ou de lui arracher la langue.

.....qu'est elle pour toi? le son de sa voix embaume t'il ton coeur a chaque fois que tu l'entend? Sa présence eclaire t'elle ce qui tente de noircir ta vie et tes pensées?, tu ne te rend pas compte de ce qu'elle fait pour toi, peut etre elle aussi veut elle te protégé.

....je suis un guerrier du clan du loup, wulfgard, on ne veille pas sur moi, je veille sur les autres, enfin ce en quoi je crois et ceux qui me sont chère. C'est a moi de la protégé, pas a elle.

......impétueux comme ton père hein, je le retrouve en toi, mais tu as encore beaucoup a apprendre, une femme est une adversaire redoutable

.............raaaaah assez, laisse moi, va t'en, allez vous en tous, laissez moi avec ma rage, je ne sais plus ou j'en suis, je ne parviens pas a accepter, j'ai des limites comme tout homme wulgard, maintenant laisser moi

*les loups s'ecarte alors s'enfonçant dans le sous bois avec wulfgard, celui-ci se retournant et lançant a emeric avant de s'enfoncer dans les bois* n'oublie pas le symbole que tu abore sur ton bouclier et ton armure, tu es tenue a un code, respecte le.

.....emeric fait un vaste geste de dédains envers wulfgard se prenant la tête entre les mains, l'esprit torturé*


*un grand cri de rage rettantit dans les bois, et du soir on a remarquer emeric rentrant a Geridna se dirigeant vers le forgeron son armure ensanglanter comme sa lame, et l'armure partiellement detruite, qu'il fait alors réparer au forgeron, la main droite meurtri comme s'il avait frapper sur de la pierre avec celle-ci*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Emeric Flomen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Emeric Louis Anderson
» La soirée échouée! || ft. Emeric Kürschner
» Tu veux bien bais ... ser la garde ? [Emeric]
» L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. [Emeric & Maeko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Conte, histoire et légende (RP) :: les Background-
Sauter vers: