Les aventure d'un demi plan
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Miu Lin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirène-Inètit-Urbis
Coquin/Coquine


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Miu Lin   Sam Jan 06 2007, 00:15

Miu Lin
ou la vie compliquée d’une Mi-elfe/Mi-Sirène None de Lin


Abandonnées sur les marches d’un monastère de Lin avec comme seul objet un coquillage en médaille où il était écrit : Mirène-Inètit-Urbis d’où son nom : Miu (c’est quand même plus simple à dire), qui signifie sûrement quelque chose, dans une langue quelconque.

Sans le savoir Miu est : mi-Elfe de son père, mi-Sirène de sa mère.

Elevée par les sœurs de Lin elle fait une bonne novice. Elle est consciencieuse, courageuse et agréable. Elle est promue à un bel avenir dans l’ordre, la mère supérieure met beaucoup d’espoir en elle.

***

Miu va souvent se baigner et aime passer ses journées au bord de la mer où elle médite et deviens peu à peu pêcheuse de talent, sculpteuse de coquillage, elle fait vraiment corps avec le rivage.

C’est ainsi qu’elle rencontre une Dragon-tortue femelle qui devient son amie : son nom est Anamacia’ Trurtor- aux belles écailles (les noms des dragons sont toujours un peu compliqué !).

Ce dont Miu ne se rend pas compte c’est qu’Anamacia tombe amoureuse d’elle. La dragonne prend forme humaine et entre au couvent comme novice pour séduire Miu.

***

Miu est très vite conquise par Ana. La dragonne la demande en mariage, et de la suivre en son royaume, et donc de rompre ses vœux de Lin. Et pour ce faire elle donne à Miu dans un rituel puissant et efficace le dont de se transformer en femme poisson, en sirène si vous préférez.

Miu accepte. Le tout bien sur est fait en cachette de la mère supérieure. Le mariage est organisé dans le royaume de la mer.

Les ascendances Sirènes de Miu combinées aux pouvoirs d’Ana pourraient la vouer au monde aquatique sans problème, le mariage est la finalité du rituel.

***

Seulement la mère supérieure se rend compte du manège et est contre perdre sa petite protégée. Elle commande à une enchanteuse un maléfice. Et du coup un enchantement fait que Miu ne se réveille pas le jour de son mariage ! Le rituel est brisé, bancale ! Elle restera pour cette cause Mi-elfe, Mi sirène, en somme Miu.

Pendant ce temps, au fond des mers, la fête est organisée, tout le peuple de la mer est là sauf Miu qui n’arrive pas !

Morte de Honte la Dragonne devient folle de rage et décide d’aller chercher sa future épouse au couvent de Lin, même s’il faut tout détruire ! (un dragon en colère ça rigole pas !).

***

Pour se sauver de la fureur de la Dragonne ,en catastrophe, la mère supérieure envoie Miu dans un monde perdu, à l’aide d’un parchemin de … afin de la cacher à la Dragonne, et de ne pas souffrir sa colère.

Ainsi, quand la dragonne arrive pour tout casser, la mère supérieure prétend que la jeune fille s’est sauvée pour fuir ce mariage qu’elle ne voulait pas.

Anamacia-Dragonne tortue, reine des mers est très triste, croyant à cette histoire, et brisant son amour.

Quand à Miu, elle se réveille dans ce monde perdu, persuadée que Ana est à sa recherche.





Elle se sent toujours None de Lin, elle médite et continu les pratiques et exercices du couvent.

Elle porte parfois des robes de mariée, comme pour appeler son amie.

Elle prend parfois sa forme aquatique comme pour se rappeler ce monde qu’elle aurait pu habiter.

Elle passe de longues heures au bord de l’eau, regardant la vie passer, en se demandant ce qu’elle fait dans ce drôle de monde.




.....................................................................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirène-Inètit-Urbis
Coquin/Coquine


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Miu Lin   Sam Jan 20 2007, 01:42

Olgano-Inètit
ou le destin d’un pêcheur solitaire
(partie 1)


Il était une fois un certain Olgano’N’Sartha, un elfe marin vivant au bord de la mer.

C’était un pêcheur courageux qui tout les jours allait chercher du poisson pour ceux de son village et pour le couvent de Lin, non loin des cotes de cette histoire.

Il était aimé et respecté de tous, jamais un mot plus haut que l’autre, de l’humour et un véritable amour pour la vie et ce qui la rend heureuse.

***

Cet elfe vivait seul dans une petite maison en bordure de mer.

Les gens du peuple de la mer l’avait remarqués, on le nommait ‘Inètit’ : celui qui est simple, celui qui est heureux.

Et en effet, cet elfe était heureux, ne courant après aucun paradis artificiel, il aimait regarder le soleil se lever sur la mer, les dauphins le suivant dans ses périples marins, ou simplement écouter le clapotis des vagues sur son esquif.

***

La seule chose qui attristait Olgano c’était de ne pas avoir d’enfant. Il aurait tend voulu avoir un petit ou une petite elfe à qui il aurait appris tout les secrets de la pêches et avec qui il aurait pu partager son amour de la mer et de la vie.

Et le temps passait et Olgano vieillissait, sa solitude le ternissait, avec le temps il devenait plus maussade, plus distant avec le monde réel, plus bleu comme on dit.

Au fond des mers, vivait des sirènes, sortent de naïades de la mer, elles aimaient bien Olgano, sa constance et son courage les touchaient.
Et puis il avait ce petit sourire triste, et cette façon de chanter en travaillant …

***

Parfois elles venaient lui rendre visite quand il allait en mer. Il était gentil avec elles, c’étaient pour elles un des rares pêcheurs qui ne tentait pas d’abuser d’elles.

Elles, le voyaient vieillir, et connaissait sa tristesse puisqu’il leur en avait parlé.

Un jour, une de ces sirènes, du nom d’Urbis, une meneuse chez les dames poissons, décida qu’Olgano ne mourrais pas sans enfants.





....................................................(suite au prochaine épisode).......


Dernière édition par le Sam Jan 27 2007, 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirène-Inètit-Urbis
Coquin/Coquine


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Miu Lin   Dim Jan 21 2007, 23:28

Olgano
ou le destin d’un pêcheur solitaire
(partie 2)



Celui-ci était déjà vieux et avait de nombreux cheveux blancs, il n’espérait plus avoir de progéniture, et petit à petit se préparais à sa dernière année de vie sur terre dans la solitude.
Sans compter, qu’un elfe ça vie longtemps !

Urbis, se renseigna au prés des magiciennes et ensorceleuses du peuple de la mer, comment faire pour faire un enfant avec un elfe, est ce possible ? dans quel royaume l’enfant pourrais vivre ?

Anamacia, la reine Tortue du royaume, et grande magicienne aux pouvoirs multiples et variés, reçue en personne Urbis.

Elle lui dit, qu’elle pourrait l’aider à donner un enfant à ce Olgano.

***

Grâce à ses pouvoirs elle pourrait prêter des jambes à Urbis pour une soirée et une nuit. Il lui faudrait donc faire vite. Dans ces conditions, elle pourrait porter l’enfant dans le royaume de la mer, par contre, cet enfant devrait vivre sur terre dans le monde de la terre.

Et ainsi fût fais.

Urbis, munie de sa belle paire de jambe alla trouver un soir Olgano dans sa cabane de pêcheur. Celui-ci rentrait d’une pêche, et préparais son repas. Quand il vit La jeune femme frapper à sa porte il fut surpris.

***

Urbis entra et lui dit :
« Bonjour Inétit, je suis Urbis, je viens du peuple de la mer, moi et mes soeurs nous t’observons depuis de longues années. Nous connaissons ta peine et nous voudrions y remédier. Si tu veux, je peux te donner un enfant, mais nous n’aurons qu’une nuit à passer ensemble, et tu devras l’élever seul sur cette terre, même s’il sera toujours le bienvenu aux frontières du peuple de la mer.

Olgano était médusé. Il offrit un verre à Urbis le temps de se ressaisir.
Comment d’un coup sa vie basculait, tout ce dont il avait rêvé puis fait le deuil ressurgissait aujourd’hui, en cet instant !

Il se sentait trop vieux, trop passé, pour lui tout ça n’était plus de son age.
La fille était sagement assise sur une chaise de sa cuisine, pas provocante, ni aguicheuse, juste là. Elle lui faisait l’effet d’une jeunesse retrouvée.




..............................................................(suite au prochaine episode).......


Dernière édition par le Sam Jan 27 2007, 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirène-Inètit-Urbis
Coquin/Coquine


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Miu Lin   Jeu Jan 25 2007, 00:58

Olgano
ou le destin d’un pêcheur solitaire
(partie 3)



Puis, Olgano bu un verre à son tour. Et dans un grand sourire il se vida de tous ses principes et accepta d’un signe de tête, en se disant qu’après tout, il réfléchirait à tout ça une fois que ce serait fais.

Quand il pris la fille dans ses bras il béni le ciel comme jamais, il se dit aussi qu’il aurait été fou de ne pas le faire, et que finalement cet histoire de destin devait marcher pour lui aussi.

Urbis était contente, Olgano était doux et attentionné.
Ils passèrent une nuit d’amour ensemble.

***

Avant que le soleil ne se lève, Urbis était sur la plage, Olgano lui promettant d’aller souvent lui rendre visite avec son bateau.

Urbis porta donc le fruit de cette union pendant 12 mois (la gestation elfe-sirène est un peu plus longue )

Et mis au monde une petite fille !
Puis alla sur la plage pour la remettre à Olgano.
« Mirène sera son nom » dit Urbis en tendant l’enfant à Inétit.

***

Le vieil elfe, en voyant l’enfant n’en cru ni ses yeux ni son cœur !
Il fut si heureux en cet instant, que toutes les Sirènes se félicitèrent de leur initiative, et Urbis, gonflée d’orgueil se dit que vraiment elle avait de bonnes idées parfois.

Elle n’était pas trop malheureuse de laisser son enfant à Olgano, elle savait qu’ainsi elle la reverrait souvent et qu’Olgano serait un père attentionné.

La première année fut rude pour le vieux pêcheur ! Mais il était tellement heureux qu’il acceptait avec un grand sourire sa nouvelle vie. Et puis les sirènes venaient les voir tout les deux lorsqu’ils prenaient le bateau pour de longs jours en mer.

***

Et puis au début de la seconde année Olgano tomba malade, d’une façon étrange, une maladie qui le clouait au lit avec des fièvres et des délires pendant plusieurs jours, l’empêchant de s’occuper de Mirène qui pleurait de solitude.





..........................................................................................................(suite au prochaine épisode)..........


Dernière édition par le Sam Jan 27 2007, 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirène-Inètit-Urbis
Coquin/Coquine


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Miu Lin   Sam Jan 27 2007, 23:13

Olgano
ou le destin d’un pêcheur solitaire
(partie 4)



En peu de temps cette curieuse maladie ravagea le vieil elfe et transforma sa jeunesse retrouvée en vieil hiver sec et sans espoir.

Après quelques mois il décida de confier sa fille au monastère de Lin, seul endroit où elle pourrait être élevée en sécurité. Il connaissait les sœurs et leur faisait confiance.

Inquiètes de ne plus avoir de nouvelles les sirènes, ne pouvant aller sur terre, se mortifiaient d’inquiétude.

***

Et puis le jour déchirant où Olgano laissa sa petite sur les marches du couvent arriva. Olgano sentait un froid l’envahir, il sentait sa mort approcher à grand pas ! Mais qu’est ce qui lui arrivait ! Comment sa vie se transformait depuis ses dernières années alors qu’il avait toujours été si calme ?

Il déposa l’enfant sur les marches du couvent dans un drap avec sur un coquillage autour du cou le nom de la petite, celui de sa mère et le sien.
-Mirène-Inétit-Urbis-

***

Quand il rentra chez lui, plié de douleur et de vertiges, de folie et de démence il s’écroula sur le devant de sa porte et mourus dans l’heure.






.................................................................................................(fin du chapitre)....................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miu Lin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miu Lin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vieux Sujets :: les Background-
Sauter vers: