Les aventure d'un demi plan
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arkadia - jour après jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkadia
Coquin/Coquine
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Arkadia - jour après jour   Ven Nov 03 2006, 18:10

Tout était parti d’un débat sur l’apparence, entre Arkadia et son nouvel ami à deux costumes, nommé Tanathos ou quelque chose d’approchant. La jolie dame qui les écoutait était entrée dans le jeu d’Arkadia, déclarant même que si l’homme leur montrait ses sous-vêtements, elle ferait de même. Amothé était arrivé sur ces entrefaites, puis China.

Agacé par la provocation de l’elfe blonde, Tarathos s’en alla passer son costume du dimanche, qui était très élégant et très sombre, mais qui ne donnait aucune indication sur ses sous-vêtements. Devant les moqueries des deux femmes, il baissa cependant son pantalon pour leur présenter un slip des plus communs.

Arkadia se tourna alors avec un air taquin vers la demoiselle qui s’était engagée à faire de même. Elle ne se fit pas prier et, se tournant gracieusement, détacha la ceinture de sa jupe avant de faire glisser celle-ci sur ses cuisses, levant un pied puis l’autre pour s’en défaire et la poser sur le banc de pierre. Les spectateurs étaient ravis de ce spectacle improvisé, nettement plus intéressant que le slip à poche de Tarathos.

Cependant, voilà que les spectateurs émoustillés se mirent à encourager Arkadia de faire de même. Elle n’avait rien parié, elle, ne s’était pas engagé bêtement. Il était hors de question de se dénuder en public sauf si… La conversation allait bon train, les hommes se mirent à spéculer sur ce qu’elle portait. Culotte, string, ou rien du tout… Cela l’amusait de les voir la dénuder des yeux, tentant de voir au travers de son pantalon de cuir moulant.

Elle décida de lancer un pari. Sous vêtements ou nue sous ce cuir ? Les deux hommes et China parièrent pour la nudité, la demoiselle pour un string. Arkadia déclara alors que les perdants devraient servir une heure durant les gagnants. Tout le monde tomba d’accord.

Alors, avec une lenteur calculée, elle défit les boutons de son pantalon de cuir et tourna le dos à l’assemblée. Ses pouces se glissèrent sous le cuir et le firent glisser lentement sur ses cuisses, bougeant le bassin voluptueusement pour accentuer l’effet du pari. Rapidement, un joli string sombre transparent apparu sur les fesses claires de l’elfe, mais elle continua de retirer son pantalon. Le prenant en main, elle fit face aux spectateurs et passa entre eux pour qu’ils constatent le résultat du pari : elle portait bien quelque chose, dont Tanathos ne pouvait détacher les yeux, pour le plus grand amusement d’Arkadia. La demoiselle avait gagné et les deux messieurs devraient la servir, toute la prochaine heure.

Arkadia se rhabilla et abandonna tout ce petit monde, regardant partir la gagnante et ses serviteurs d’une heure vers la Gaudriole…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkadia
Coquin/Coquine
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: Arkadia - jour après jour   Mer Nov 22 2006, 18:44

Arkadia était assise tranquillement sur le banc de pierre lorsque le garde Nather arriva depuis le port. Elle se méfiait des gardes, de drôles de choses s’étaient passée pour des filles imprudentes et elle ne comptait pas être la prochaine. Mais Nather la détaillait avec insistance, la déshabillant du regard en prétextant qu’il cherchait une arme dissimulée. Cependant, il cessa son examen pour parler un peu plus naturellement. C’est à cet instant qu’arriva dame Pylith. Arkadia avait entendu des histoires inquiétantes au sujet de cette drow et de sa puissance. Elle se senti une nouvelle fois mise à nu devant le regard inquisiteur de la drow qui portait un fouet au nez et à la barbe du garde. Pylith comptait visiblement s’amuser avec Arkadia, pas vraiment rassurée, mais le garde s’y opposait sans trop insister toutefois.

Heureusement, Elen la renarde et Shanie la petite sauvage arrivèrent pour créer une diversion, et Arkadia pu disparaître par la porte des thermes. Mais Pylith les avait suivies, elle-même suivie de Nather. Le garde tentait de protéger Arkadia des attentions de la dominatrice, mais il n’osait s’opposer trop violemment à une drow d’une telle puissance. Arkadia et Shanie profitèrent d’un instant d’inattention pour se cacher dans le sauna.

La lourde porte refermée, l’atmosphère était étouffante de chaleur et d’humidité. La petite elfe senti sa peau devenir rapidement moite sous le cuir de son pantalon, ses cheveux collant par mèches sur son front. Shanie, toujours nue, ne souffrait en rien de la chaleur, tentant un « Nyu » réconfortant pour dire que leur cachette était sure. Mais la porte s’ouvrit sur une Pylith agacée par Nather. Elle menaça le garde de lui arracher un bras d’un sortilège meurtrier et celui-ci abandonna Arkadia à son sort.

Elen s’était faufilée à la suite de Pylith et les quatre femmes étaient désormais dans le sauna surchauffé. Arkadia tremblait de ce que la drow pouvait lui faire, ne sachant comment protester alors qu’un garde en armure avait préféré fuir. Aussi s’agenouilla t’elle sans broncher, sur un ordre de Pylith, pour poser sa bouche sur l’intimité dévoilée de la drow. En nage sous son cuir, elle lécha de son mieux cet entrecuisse, espérant que la drow s’en contenterait. Mais cette dernière avait ordonné à Shanie et Elen d’aller capturer le garde, et Nather se retrouva bientôt en eau dans son armure métallique, au milieu des vapeurs du sauna. Il n’allait pas tarder à tomber dans les pommes, c’était certain.

Pylith ordonna alors à Arkadia de se déshabiller, ce qu’elle fit, soulagée de pouvoir ôter ce cuir trempé. En bottes et culotte dans le sauna, elle constata que le garde, malgré toute sa volonté, ne pouvait s’empêcher de contempler les corps féminins qui se dévoilaient dans les vapeurs mouvantes, examinant le parcours des gouttelettes entre les seins ou sur les rondeurs des fesses devant lui. La petite renarde s’étant penchée en avant pour parler à une plante, son postérieur offrait une vue imprenable qui n’incitait qu’à la prendre, justement. Sur un ordre de Pylith, Arkadia et Shanie introduisirent des doigts fins et explorateurs dans cette intimité exposée.

Nather était de plus en plus à l’étroit dans sa tôle surchauffée et semblait chercher une position pour soulager ce qui grossissait à son entrejambes. Mais sa raideur physique ne supplantait pas sa raideur morale et il se refusait toujours à participer aux jeux de Pylith. Alors la dominatrice ordonna à Arkadia de le débarrasser de son armure. Prétextant qu’il allait perdre connaissance et qu’il ne pourrait plus les protéger, elle défit les sangles de cuir du lourd harnois tandis que Shanie préparait le petit derrière d’Elen d’une main experte. Nather fut bientôt nu dans le sauna, sans trop savoir comment, ses mains immobilisées dans sa chemise et son sexe emprisonné à la base dans deux mains d’elfe, qui le dirigeaient vers les fesses de la renarde.

Celle-ci attendait sagement, toujours penchée et accueillante, alors le désir eut raison du garde qui s’introduisit dans la jolie femelle au pelage roux, sa queue de renarde se relevant gracieusement pour permettre le passage d’une autre queue moins velue. Arkadia avait pris plaisir à forcer le garde à cette débauche et le regardait donner malgré lui des petits coups de bassin entre les fesses d’Elen. Mais Pylith ne comptait pas la laisser en paix et avait équipé une ceinture ornée d’un jouet bien rigide. Ecartant sa culotte transparente de sueur, elle tira les bras d’Arkadia dans son dos et appliqua l’extrémité du jouet sur l’anus de l’elfe, l’introduisant progressivement tout en glissant un doigt dans sa vulve pour l’empêcher de fuir.

Contrainte à subir cette douleur tout en regardant Nather besogner sans plus aucune retenue le derrière d’Elen, Arkadia se sentit humiliée par la drow. Enfin, alors que le garde libérait des flots de plaisirs dans les entrailles de la renarde, Pilith libéra Arkadia pour l’obliger à lécher l’orifice enduit de crème. Arkadia détestait cela mais redoutait que la drow l’oblige à d’autres humiliations. Mais celle-ci sembla satisfaite de sa soirée et laissa repartir les femmes, pendant que Nather, le sexe pendouillant de nouveau calmement, rassemblait les morceaux de son armure dans le sauna surchauffé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arkadia - jour après jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ondine du Niddeck
» 3ème rush des dogs : le résultat jour après jour
» Jour Après Jour [Libre]
» Nous on vit la vie, on fait l'amour, nuit après nuit, jour après jour.
» A chaque jour suffit sa peine ? Kyle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vieux Sujets :: A l'aventures !!-
Sauter vers: